LYCEE AGRICOLE LA BAROTTE -
HAUTE CÔTE-D'OR   CHATILLON SUR SEINE

Technicien de l'Eau

 

Définition de l'emploi/métier :

Décantation, filtration, désinfection... Produire de l'eau potable à partir d'une nappe souterraine ou d'une rivière sont autant d'opérations très complexes auxquelles s'attelle le technicien d'exploitation de l'eau.

 

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :

  • Traitement et distribution :Le technicien d'exploitation de l'eau peut travailler dans une usine de traitement et distribution de l'eau ou une usine de dépollution des eaux usées. Il peut enfin travailler en bureau d'études ou de recherche, dans une administration ou une agence spécialisée dans l'équipement et l'environnement.

  • Travail en continu : L'eau étant une ressource disponible à tout instant, son traitement exige également un travail en continu. De jour comme de nuit, la semaine comme le week-end, un technicien doit surveiller les usines de traitement de l'eau. Il est donc fréquent d'avoir des astreintes la nuit, les week-ends et jours fériés.

  • Polyvalent ou spécialisé : Dans une usine de traitement de l'eau, les fonctions exercées par le technicien d'exploitation de l'eau, varient en fonction de la taille de l'entreprise. Dans une petite structure, il sera polyvalent, tandis que dans une grande il sera davantage spécialisé en traitement, distribution, dépollution, maintenance des équipements...

 

Formation et expérience :

Un diplôme de niveau bac + 2 est généralement demandé pour exercer la fonction de technicien.

  • Des BTS et des BTSA spécifiques existent : le BTS métiers de l'eau et le BTSA gestion et maîtrise de l'eau, spécialité gestion des services d'eau et d'assainissement. BTS et BTSA se préparent en deux ans après un bac scientifique ou technologique(STAV), dans les sections de technicien supérieur des lycées.

  • Il n'est cependant pas indispensable d'être issu de ces filières spécialisées. En effet, les sociétés d'exploitation ont tendance à diversifier les profils. Vous pouvez ainsi choisir un BTS, un DUT ou une licence professionnelle dans les domaines du contrôle industriel, de l'électrotechnique, de la chimie, de la biologie...

 

Activités spécifiques :

  • Rigueur, réactivité : Chargé de surveiller que tout se passe bien, le technicien doit intervenir rapidement s'il détecte un problème. Rigueur et réactivité sont de mises.

  • Culture technique : Chimie, électricité, électronique, automatisme, informatique... Ce professionnel du traitement de l'eau doit posséder une large culture technique pour avoir l'oeil sur tout.

  • Disponibilité, sens du contact Les astreintes de nuit, le week-end et les jours fériés obligent à une grande disponibilité. La gestion d'une équipe et le travail en commun avec la maintenance exigent du technicien des qualités relationnelles certaines.

 

Lieu d'exercice de l'activité :

Un technicien d'exploitation de l'eau peut travailler dans la fonction publique ou dans le privé. Les entreprises privées sont représentées par de grandes compagnies de distribution d'eau, (type Suez, Véolia Générale des Eaux...), auxquelles des communes ont délégué le traitement de leurs eaux usées. Certaines grandes usines de fabrication (raffineries, industries agroalimentaires...) doivent épurer elles-mêmes leurs eaux usées et emploient des techniciens spécialisés.

La fonction publique territoriale représente un quart du marché du travail. Le technicien d'exploitation de l'eau y travaille comme fonctionnaire, pour des communes ou des regroupements de communes. Le recrutement s'effectue alors sur concours, parfois sur contrat à durée déterminée.

Après quelques années à la production, un technicien peut encadrer une équipe de maintenance ou même assumer la responsabilité d'une unité d'exploitation, dans une station d'épuration par exemple.