LYCEE AGRICOLE LA BAROTTE -
HAUTE CÔTE-D'OR   CHATILLON SUR SEINE

Conseillé Développement Local

 

Définition de l'emploi/métier :

Le conseiller ou agent de développement local, participe à la mise en oeuvre d'une stratégie globale de développement et de dynamisation d'un territoire (ville, région, bassin d'emploi...).

Il a le souci d'intégrer les différentes dimensions économiques, sociales et écologiques dans ce développement conduit en concertation avec les acteurs locaux :

  • Expliquer le bien fondé et les modalités pratiques d'une politique de développement.

  • Informer, sensibiliser, apporter des conseils aux élus, aux professionnels, aux responsables d'associations ou directement à la population.

  • Etre à l'écoute des citoyens, des acteurs de terrain pour faire remonter leurs idées, leurs besoins jusqu'à la collectivité.

  • Monter des projets, conduire des processus de concertation et organiser un partenariat actif.

 

Conditions générales d'exercice de l'emploi/métier :

Ce métier s'exerce généralement dans des collectivités territoriales (communes, syndicats, associations, parcs naturels régionaux,...). Le travail s'effectue au sein d'une équipe et nécessite de faire coopérer de nombreux acteurs locaux (élus, administration, professionnel, habitants, ...).

C'est un métier qui exige de grandes qualités humaines : écoute, sens de la négociation, gestion des conflits.

Le conseiller anime et participe à de nombreuses réunions qui se déroulent souvent le soir et le samedi.

 

Formation et expérience :

Généralement il est nécessaire d'avoir une formation supérieur en aménagement du territoire, en urbanisme, en environnement, en sciences économiques... Le métier peut-être accessible aux BTS après un bac scientifique ou technologique (STAV option Aménagement et valorisation des espaces), une formation complémentaire en développement local s'avère cependant nécessaire.

Le recrutement des agents de développement local par les collectivités locales s'effectue parfois par voie contractuelle (pour une durée déterminée), mais la titularisation se fait toujours par voie du concours.

 

Activités spécifiques :

  •  Spécialisations fonctionnelles :

Diagnostic des problématiques de développement ; conception, coordination et évaluation des actions de développement. Conception et coordination de politiques d'animation.

  • Champs d'intervention :

Développement d'activités économiques (entreprises, emploi, formation...). Aménagement, environnement, urbanisme (habitat, logement, équipements...). Développement social, ressources humaines (insertion de groupes sociaux...). Développement touristique. Développement culturel.

  • Responsabilités exercées :

Maîtrise globale des actions de développement. Animation des réunions interinstitutionnelles. Encadrement d'une équipe.

 

Lieu d'exercice de l'activité :

Organisations professionnelles agricoles, associations locales, collectivités territoriales, groupements d’intérêt public

Conditions de travail

  • Forte exigence de disponibilité : réunions fréquentes le soir

  • Pluridisciplinarité des champs d’intervention

  • Métier dans lequel on peut être amené à « créer » totalement son activité (générer des projets)