LYCEE AGRICOLE LA BAROTTE -
HAUTE CÔTE-D'OR   CHATILLON SUR SEINE

AGRICULTEUR

 

DEFINITION DE L'EMPLOI/METIER

Gestionnaire, l’exploitant agricole prend toutes les décisions concernant la conduite de son entreprise.

Il décide des investissements à effectuer (machines agricoles, bâtiments, terres, emprunts financiers).

C’est un véritable entrepreneur qui connaît la réglementation de l’Union européenne, les marchés financiers, les perspectives de débouchés de ses produits. Il effectue les choix de production en fonction des caractéristiques de l’exploitation, des sols et des débouchés commerciaux.

Dans la production animale, l’exploitant organise les opérations liées à la conduite d’un élevage en vue d’obtenir des résultats techniques optimums.

 

CONDITIONS GENERALES DE L'EXERCICE EMPLOI/METIER

L'emploi/métier s'exerce alternativement en plein air et en enclos couverts. Les contacts avec les animaux vivant en semi-liberté sont quotidiens. Il est nécessaire de connaître et d'apprécier les comportements des animaux afin d'adapter ses propres attitudes pour éviter les accidents.

 

FORMATION ET EXPERIENCE

 

Cet emploi/métier est accessible à partir de formations de niveau V (CAPA et BEPA dans le domaine de l'élevage avec des options telles que "élevages et cultures fourragères"), de niveau IV (BAC PRO), parfois de niveau III (BTSA option "productions animales").

L'accès est également possible avec une expérience acquise dans un autre secteur de la production agricole.

Depuis 1993, un diplôme de niveau IV (BAC PRO ou équivalent) est requis pour bénéficier des aides à l'installation.

 

ACTIVITES SPECIFIQUES

  • Productions réalisées : Bovins, moutons, chèvres, voire chevaux (pour la viande), volailles ; Telles sont les principales productions réalisées dans nos régions.

  • Productions annexes : Quelques productions sont développées dans le cadre d’activités de diversification appelées plus spécifiquement niches pour leur singularisme. (Grand gibier -cerfs, daims, chevreuils, sangliers, lamas...- bisons, zébus).

  • Opérations réalisées : toutes les interventions liées à l’élevage pouvant aller du traitement des infections aux parages des pattes voire le coupage des queues, oreilles, cornes, et castration des animaux

  • Activités annexes : Développement possible d’activités de diversification tournées vers l’accueil de personnes (Gîtes, chambres d’hôte, gîte d'enfants, ferme pédagogique, location d'espaces (chasse, pêche, camping...).

 

LIEU D'EXERCICE DE L'ACTIVITE

  • Localisation : Exploitation agricole d'élevage en plein air, souvent située dans des hameaux isolés. Ferme indépendante.

  • Taille de l'exploitation: Elle varie selon le type d’exploitation et de production. Elle peut compter moins de 100 têtes en bovins mais peut aussi atteindre plus de 500 têtes en production ovine. La surface agricole va aussi de pair avec les types de production. Dans nos régions d’élevage, il faut compter entre 50 et 150 ha pour une installation classique.

 

CONDITIONS DE TRAVAIL

 

La plupart du temps seul sur l’exploitation ou avec un salarié, vous devrez assurer l’activité économique de l’entreprise et sa gestion).

Logement sur place ou à proximité.